05/12/2009

LE FEMININ ET LE MASCULIN ....

 images

 

 

 

 

Pourquoi dit-on UN tabouret et pourquoi UNE chaise ? LE tabouret a-t-il des petits attributs qu'on n'a pas vus ?

Pourquoi dès que c'est UNE galère, c'est tout de suite au FÉMININ ? LA pluie, LA neige, LA grêle, LA tempête, tout ça, c'est pour vous les FEMMES!

Nous, c'est LE soleil et LE beau temps, LE paradis! Vous, vous n'avez pas de chance..: LA cuisine, LA bouffe, LA poussière, LA balayeuse. Nous, c'est LE café, dans LE fauteuil avec LE journal en écoutant LE hockey, et ça pourrait être LE bonheur si vous ne veniez pas mettre LA chicane.

Pour retrouver LE calme, je crois qu'on devrait laisser LE genre décider... Vous pouvez regarder LA télé, mais on choisi LE poste. Si LA télécommande vous appartient on en a LE contrôle. Mais ne voyez aucun sexisme là-dedans, oh non ! D'ailleurs, entre parenthèses, je vous signale que LE mot sexe n'a pas de FÉMININ. On ne dit pas UNE sexe, on dit LE sexe d' UNE FEMME, ou même LE clitoris. Par définition, LE plaisir est donc pour les hommes. Car si les préliminaires sont rapides c'est qu'ils ne font qu'UN préliminaire. Plus que ça c'est UNE perte de temps. après avoir obtenu UN orgasme, les hommes se retournent pour trouver LE sommeil pendant que les femmes vivent UNE frustration. Et alors, attention, dès que LA connerie est faite par UN HOMME, tout de suite, ça s'appelle plus UNE connerie, ça s'appelle UN impondérable !

Mais vous avez quand même quelquefois de petits avantages : on a LE mariage, LE divorce, vous avez LA pension et LA maison. Vous avez LA carte de crédit, on a LE découvert. Bon, alors, depuis que je sais ça, je fais très attention quand je parle à UNE FEMME pour pas LA vexer : maintenant je fais LE cuisine, après je fais LE vaisselle et je regarde LE télé en me grattant UN testicule ! Oui MONSIEUR ! ! !

BABOU 04

 

Commentaires

Bonjour Framboisine comique

Écrit par : Anatolie Cousine | 06/12/2009

Heureux les ... Belges du Nord...ils ont le genre...neutre...
Bien à toi,
Gentleman Driver

Écrit par : gentleman Driver | 06/12/2009

Les commentaires sont fermés.