21/04/2010

LA PETITE VIEILLE EN COUR.....

imagesCA3K0JTF

 

Le juge : Quel est votre âge?

La vieille : J'ai 86 ans.

Le juge : À la date du 1er avril de l'année dernière, Racontez-nous, avec vos propres mots, ce qui vous est arrivé.

La vieille : J'étais assise sur la balancelle de mon balcon, C'était en fin d'après-midi, il faisait bon et doux. Un jeune homme est venu s'asseoir à côté de moi.

Le juge : Vous le connaissiez ???

La vieille : Non, mais il était très amical.

Le juge : Que s'est il passé ensuite ?

La vieille : Après une petite conversation délicieuse, il a commencé à me caresser la cuisse.

Le juge : Vous l'en avez empêché?

La vieille : Non !!

Le juge : Pourquoi?

La vieille : C'était agréable. Plus personne ne m'avait jamais fait ça depuis que mon Albert est mort, il y a 30 ans.

Le juge : Que s'est-il passé ensuite?

La vieille : Je suppose que, comme je ne lui ai rien dit, il a continué et a commencé à me caresser les seins.

Le juge : Vous l'en avez empêché alors?

La vieille : Bien sûr que non.

Le juge : Pourquoi?

La vieille : Parce que, votre honneur, il m'a fait me sentir vivante et excitée. Je ne m'étais pas sentie... aussi mouillée et pleine de désir depuis des années!

Le juge : Que s'est-il passé ensuite?

La vieille : Et bien, Monsieur le juge, que pouvait véritablement faire une femme chaude comme la braise, à la tombée de la nuit, devant un jeune homme avide d'amour ? Nous étions seuls. . . écartant mes jambes en douceur, je lui ai dis: 'Prends-moi maintenant !!'

Le juge : Et il vous a prise?

La vieille : Non. Il a crié 'Poisson d'avriiiiiiiiiiLLLL!!!!! Et c'est à ce moment là que j'ai pris le vieux fusil de mon Albert et que je lui ai tiré dessus à cet enculé !

c'est tout pour aujourd'hui

fleur orange

Commentaires

C'est l'anniversaire de notre poète et romancier Benoît coppee

http://ohtheo.skynetblogs.be

Écrit par : zoe-a | 22/04/2010

Les commentaires sont fermés.